logo canson
logo canson

Tutoriels et conseils artistiques

Le bloc aquarelle collé 4 côtés

Twitter icon

Notez cet article

Conçu pour s’adapter à toutes les situations, le bloc collé 4 côtés permet d’utiliser toutes les techniques humides sans tendre préalablement le papier : c’est le compagnon parfait des artistes nomades.

 

1. Sa composition

 

  • Un carton de fond (ou semelle) rigide : vous pouvez poser directement votre bloc sur votre chevalet, une table… et même vos genoux !
  • Une couverture souple : fixée uniquement à la semelle, elle se replie facilement sous le bloc.
  • 10 à 50 feuilles de papier selon le grammage : un ruban de colle, appliqué sur la tranche du bloc, les solidarise et assure leur tension.

 

2. Quel papier pour quel médium ?

 

  • Le bloc collé 4 côtés est destiné aux techniques humides : huile, acrylique et surtout aquarelle, nécessitant de grandes quantités d’eau.
  • Les principaux types de papier prévus pour ces médiums sont disponibles en bloc : satinés, à grain, dans divers grammages et les formats beaux-arts classiques.

 

3. Comment l’utiliser ?

 

  • Aquarelle Comment utiliser un blocLe collage assure aux feuilles une tenue parfaite : aucun risque de gondolement en présence d’eau ! Il n’est donc pas nécessaire de tendre préalablement le papier : le bloc est prêt à l’emploi.

 

  • Une fois le travail terminé, et après séchage complet, il suffit de détacher délicatement la feuille utilisée du reste du bloc, à l’aide d’une lame fine (rasoir, scalpel…). Une fente, dans un angle ou au centre d’un des grands côtés, est prévue pour permettre l’insertion de la lame.

La feuille suivante est prête à être utilisée !

 

4. Les avantages

 

Adaptable, le bloc collé 4 côtés est le meilleur allié de la spontanéité. Prêt à l’emploi en toute circonstance, il permet d’économiser un temps précieux et de travailler aussi facilement en extérieur qu’en atelier. La tension des feuilles étant régulière, tout risque de déformation est éliminé d’emblée.

Astuce : une palette… de papier

Selon le même principe, les blocs « palette » présentent une succession de feuilles encollées. Ils ont la forme d’une véritable palette de peintre, avec un trou central pour faciliter leur manipulation. Vous réalisez directement vos mélanges de couleurs sur la feuille supérieure, exactement comme vous le feriez avec votre palette habituelle. La différence ? Une fois votre travail terminé, il vous suffit de détacher et de jeter la feuille maculée. Exit, les fastidieuses séances de nettoyage !

 

 

Produits conseillés

Canson® Moulin du Roy®


A lire aussi

Choisir ses pinceaux aquarelle
Choisir ses pinceaux aquarelle
Traînard, brosse plate, pinceau rond ou langue de chat…