logo canson
logo canson

Tutoriels et conseils artistiques

Choisir son papier Pastel

Twitter icon

Notez cet article

Vous travaillez au pastel sec ou au pastel gras ? Pour l’un ou l’autre médium, deux paramètres guideront votre choix de papier, à effectuer en fonction des caractéristiques de l’œuvre que vous souhaitez réaliser.

 

1. La texture du papier

 

Les pastels se travaillent par superpositions de couches. Or la quantité de matière qu’un papier supporte avant de saturer dépend de sa texture et de son grain.

 

1.1. Les grands classiques

  • Pastel : Choisir La texture du papierLe papier Canson® Mi-Teintes®: plus épais et résistant, ce papier a deux faces différentes. Vous pouvez dessiner soit sur la face lisse, soit sur la face nid d’abeille (il s’agit d’une texture formée de lignes entrecroisées). Cette face accepte d’importantes superpositions.
  • Le papier Canson® Ingres Vidalon® : veiné de fines lignes parallèles, il convient aux travaux légers, ne requérant pas de superpositions denses.

 

  • Le carton à pastel : il présente un grain composé de particules de liège. Son pouvoir d’accrochage est important : pas besoin de fixatif ! Attention ! Il est incompatible avec les pastels à l’huile et, globalement, avec toute technique humide.
  • Le papier velouté ou velours : sa texture particulière se prête bien aux effets estompés et veloutés.

 

1.2. Les originaux

  • Le papier aquarelle : excluez les grains satinés, trop lisses, et optez pour un grain fin ou un gros grain (dit « torchon »), compatibles avec les pastels secs. Il résiste à l’eau : vous pouvez le teinter avant emploi (lavis humide ou texturé, médium acrylique).
  • Le papier type papier de verre : il présente les mêmes caractéristiques que celui utilisé pour le ponçage. Choisissez un grain fin, suffisamment abrasif pour retenir les pigments sans fixatif et permettre d’intéressants effets de texture, mais pas trop… sous peine de voir vos bâtonnets « fondre » à grande vitesse !
  • Pastel : Les autres supportsLes autres supports : travaillez sur des cartons épais, du bois et même des châssis entoilés… Une condition : préparez votre support à l’aide d’un apprêt spécifique (une pâte acrylique) destiné à renforcer l’adhérence des pigments. Vous pouvez aussi utiliser des contrecollés : ils ont l’avantage de pouvoir être travaillés sans apprêt et sont disponibles dans une large palette de teintes.

 

 

 

1.3. Spécial Pastels gras

  • N’importe quel support destiné à la peinture à l’huile fera l’affaire. Les papiers à grain toilé, toiles ou châssis seront du plus bel effet et vous assureront une meilleure conservation de vos œuvres dans le temps.

 

2. La couleur du papier

 

Pastel : La couleur du papier

Même appliqué fortement, le pastel ne recouvre jamais uniformément le papier : il s’accumule sur les reliefs et déserte les creux. Conséquences : sur un papier blanc, les couleurs pâlissent.

Obtenir des fonds denses implique de superposer d’importantes couches… au risque de saturer le support. Bref, travaillez vos pastels secs sur des supports colorés !

  • Les papiers Canson® Ingres Vidalon® et Canson® Mi-Teintes® sont proposés dans une large gamme de couleurs, claires ou foncées, vives ou plus douces.
  • Choisissez le papier en fonction de l’œuvre : bleu ou gris si le ciel est appelé à dominer, ocre ou beige pour un portrait (de nombreuses nuances vous permettront d’approcher au mieux la carnation de votre sujet).

Produits conseillés

Canson® Ingres Vidalon®


A lire aussi

Choisir ses pastels ? Pastels secs ou pastels gras…
Choisir ses pastels sec ou gras...
Le pastel, une simple craie de couleur ? Des variations de couleurs à l’infini, différentes textures grâce auxquelles vous pourrez développer votre créativité…
Choisir les accessoires pour travailler au pastel
Choisir ses accessoires pour le Pastel
Quelques accessoires sont nécessaires pour travailler au pastel dans les meilleures conditions. Visite guidée du kit de survie du pastelliste !